AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prélude à la chute de Strahd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Messages : 3
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Prélude à la chute de Strahd   Mar 23 Mai - 12:14

L'obscurité.

Une constante, dès qu'elle ouvrit les yeux. Tout en prenant une grande inspiration, comme si elle avait été privée d'air pendant des minutes. Des heures... des jours? Non... des mois. Et c'est ce réflexe respiratoire qui la surprit en tout premier lieu, avant d'être rattrapée par la réalité géographique environnante.

Elle n'avait aucune idée de l'endroit où elle se trouvait.

Ce n'était pas de la peur qui l'habitait, juste une extrême prudence. Ses expériences passées avaient gravé dans sa chair des souvenirs douloureux, provoqués par une panique indicible, à l'époque. Hors de question d'y céder à nouveau.

Les ténèbres aux alentours n'étaient pas un obstacle pour elle, d'autant que ciel, lui, était plus clément que les légères brumes stagnant dans les arbres proches, en laissant filtrer nombre de rayons lunaires pour un peu éclaircir le tableau malgré quelques nuages nocturnes. Se relevant sans un bruit, elle se concentra davantage sur son ouïe, ses longues oreilles pointues, orientées à l'horizontale, étant toujours efficace dans ce genre de situation. Elle se risqua à poser deux questions, dans la nuit, en espérant peut-être avoir une réponse...

- Darkenn? ...Azim?

Rien.

Ce qui ne l'étonnait qu'à moitié. A vrai dire, c'est si on lui avait répondu affirmativement qu'elle aurait été davantage surprise. Consciente qu'elle était désormais seule, elle réajusta son trench-coat noir, avant de faire un rapide inventaire de ses affaires.

Un rapide coup d'œil à ses possessions l'interpela à nouveau. Si leur apparence n'avait pas changé, rien n'émanait de quelque chose de magique. Pire, son épée batarde était celle qu'elle utilisait des années auparavant, alors que son grimoire était désespérément neuf, avec quelques sorts inscrits dessus. Les tous premiers qu'elle avait appris, d'ailleurs.

- ...C'est une BLAGUE?!

Elle avait poussé le dernier mot avec un soupçon d'amertume et de rage, avant même de s'en rendre compte. Puis, la raison reprit rapidement le dessus. Est-ce qu'elle était revenue dans le passé? Non, ce n'était pas ça... Un rapide tic le lui fit comprendre.

- Ok je vois le genre... C'est une sorte d'épreuve, c'est ça?

Encore une fois, personne ne lui répondit. A part un léger zéphyr, qui balaya ses longs cheveux d'ébène vers l'avant, faisant légèrement voleter les extrémités trop longues de son bandeau parme dans la même direction.

- Eh bien allons-y...

...dit-elle en prenant une légère impulsion, comme pour décoller... avant de chuter, comme une grosse buse. Visiblement, ce n'est pas le résultat qu'elle attendait de son geste.

- Non mais, MERDE?!

La encore, sa voix avait rugi sans qu'elle ne le contrôle, et cette fois, ça n'allait pas être sans conséquence. Alors qu'elle s'époussetait en se relevant, ses oreilles remuèrent un peu, indiquant qu'elle avait entendu quelque chose de suspect. Elle se plaqua rapidement contre un arbre, pour mieux observer ce qui allait l'attendre... combien étaient ils? 2... 3... peut-être 4. Le temps sembla se ralentir. Fallait-il se montrer ou bien suivre à distance ces potentielles... proies?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 3
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Prélude à la chute de Strahd   Ven 16 Juin - 14:40

Parfois on se couche avec l'impression d'avoir oublié de faire quelque chose.
Parfois on se meurt avec l'impression d'avoir manqué de lucidité à un moment critique.

Ce n'était pas l'absence d'Elora, restée bouquinner des livres -en avait-elle besoin, FRANCHEMENT?!-, qu'elle maudissait.
Ce n'était pas les soudaines envies d'explorer ces souterrains en solo d'Equilibre qu'elle maudissait.
Ce n'était pas les moqueries incessantes -envers leurs ennemis, certes, mais peut on parler de façon de se battre consistant à insulter- dé Sébastian qu'elle maudissait.
Ce n'était pas le caractère subitement craintif d'Aerin qu'elle maudissait.
Ce n'était pas les résistances aux éléments de ces ombres qu'elle maudissait.

Non, ce qu'elle maudissait, c'était d'avoir eu cet éclair de génie, au moment où ses forces l'abandonnaient et que ses yeux se fermaient définitivement ce soir. D'avoir opté malgré tout pour ce dont elle disposait de puissance de feu, fut-elle extrêmement réduite, à la place de l'astuce. Ah, si plutôt qu'à la place de faire parler la foudre, elle avait plutôt.... Eclairé la pièce, jusqu'à en faire disparaitre ces corps intangibles. Un tour pourtant si simple... et si salvateur.

C'est avec la rage au ventre que Shandris s'écroula, pour ne plus se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Prélude à la chute de Strahd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» David Hasselhoff devrait chanter pour l’anniversaire de la chute du mur de Berlin
» [Del Toro, Guillermo et Hogan, Chuck] La chute
» chute d'eau dans du lait
» [Terminé] La Chute...
» [Film] La chute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les cancers de l'espace :: Univers Medieval Fantasy :: RP D&D5 [MJ Rediah] :: Personnages-